Interviews  / Stories

Interview: Monthly winner Priscilla Pro Delay (France)

Que pouvez-vous nous dire sur vous?

Une question pas si facile que ça ! Je crois que la première chose que l'on pense de moi est que je ne me prends pas la tête! Sinon, je dirais que je suis spontanée et assez marrante. La passion  est ma ligne de vie, que ce soit pour la photo, les amis, le cœur ou le travail !

 

Si vous pouviez changer quelque de vous , qu'est-ce que cela serait ?

Physiquement, beaucoup de choses car une fille sans complexe, ce n'est pas vraiment une fille! [rires] Plus sérieusement, j'aimerai arrêter de prendre la moindre chose trop à cœur. Ca rejoint ce que je disais sur la passion. Du coup, je suis une hypersensible, que ce soit pour des choses qui ont un lien avec moi directement, indirectement, voir qui n'ont aucun lien du tout! Sans ce côté là, ma vie serait plus facile!

 

Quelles sont vos qualités personnelles qui vous distinguent des autres?

Le respect je crois. De ce fait, j'aime mettre en valeur chaque membre d'une équipe, les connaitre, les apprécier tous avec chacun leur personnalité. Cela signifie aussi qu'il ne faut pas être en retard, ne pas juger, ne pas abîmer ou tâcher les vêtements, ne pas passer son temps sur son  téléphone portable alors qu'on me maquille, et privilégier les discussions humaines, et remercier...Une bonne équipe avec une bonne ambiance, là est le secret de beaux projets réussis et de beaux souvenirs!

 

Comment avez-vous commencé à être modèle?

Compliqué comme histoire… En fait, ce n’est pas moi qui ai eu l’idée. On m’a proposée de rentrer en agence dès mes 16 ans. Ma réaction ? Je rigolais en disant « Ouai ouai bien sûr ! ». J’ai refusé pendant longtemps jusqu’à il y a un peu plus de 3 ans où un organisateur de défilé m’a (beaucoup) poussé à participer. J’ai alors rencontré un créateur qui a voulu que je pose pour quelques unes de ses robes. J’ai évidemment refusé… Puis on s’est revu peu de temps après et il m’a expliqué longuement mes points forts et mes points faibles (physiques) et comment me mettre en valeur. Il m’a mis en confiance et j’ai tenté l’expérience une fois, puis deux…puis je n’ai jamais décroché !

 

Que pensez-vous de votre travail en tant que modèle?

Arf! Je suis trop critique. Il y a pleins d'univers que je n'ai pas encore exploré et il est parfois difficile de trouver le temps de tout faire. Disons que je trouve mon travail incomplet. Par contre, on voit que je peux m'adapter à tous les styles en passant par de la mode ou du commercial pur et dur, tout en gardant cette petite étincelle dans les yeux qui montre que j'aime ça.

 

Quelles sont vos meilleurs expériences  jusqu'à présent?

J'en ais tellement! Chaque shoot est unique et passionnant. J'ai en tête le shooting sur le thème de l'escalade. Pour la dernière photo, je devais être suspendue à plusieurs mètres de haut alors que j'ai le vertige. Pour accéder à la trappe par laquelle j'allais descendre, il fallait passer par un parcours accro-branche (avec les talons, la robe et le baudrier): très comique à voir. Je stressais beaucoup et les vêtements en simili cuir me donnaient très chaud! Ca n'a pas été facile de se jeter dans le vide mais ça a été très drôle! La difficulté était surtout de se remettre à chaque fois dans le sens du photographe car je tournais sur moi-même et, n'ayant aucune prise, je devais gigoter pour me remettre dans le bon sens. J'ai du prendre 5kg tellement j'ai transpiré!

J'ai aussi adoré le shoot pour la collection d'une jeune modéliste. L'équipe (composée exclusivement de filles) avait prévu des bonbons, des gâteaux et pleins d'accessoires marrants. Le mot d'ordre: s'amuser sur chaque photo et sourire! C'est rare quand on demande de sourire en mode. Nous nous sommes amusées comme des enfants! J'ai adoré!

 

Comment voyez-vous la beauté ?

La beauté est éphémère et indescriptible, surtout quand on voit ce que peut faire le maquillage. C'est aussi une affaire d'opinion. J'ai découvert des mannequins handicapées des plus magnifiques et des filles au visage parfait qui ne dégagent rien. Pour moi, le charisme joue beaucoup sur la beauté car si on a confiance en soit, on transmet cette confiance aux autres. La beauté est donc une affaire de transmission.

 

Quels sont vos projets pour l'avenir?

Tenter des expériences hors de la France et la Suisse, aller plus loin et rencontrer encore plus de talents! Sans oublier mes projets personnels de shootings parfois un peu trop ambitieux ou parfois en toute simplicité et totalement intimistes.

Aussi, continuer à prouver que, ce n'est pas parce qu'on est hors des critères donnés par le milieu de la mode (oui je mesure 179cm et je fais un 38, non je n'ai pas de tâches de rousseurs alors que je suis rousse) qu'on ne peut pas avoir accès aux agences et à des contrats.

 

Avez-vous un conseil à donner aux personnes qui aimeraient commencer dans ce milieu ?

Laissez-vous guider par votre instinct et ne laissez pas passer les belles opportunités (pas comme moi quoi qui ais attendu des années avant de me décider!). Ne faites pas de la photo parce que c’est « cool » mais parce que vous aimez ça. C’est très important de rester simple avant toute chose, d’autant plus que le monde de la photo est très petit ! Grâce à ça, je vous promets de supers moments passés avec des gens extraordinaires !
Aussi, cherchez le qualitatif est non la quantité car c’est avec la qualité que vous évoluerez.

Assumez-vous, car vous êtes toutes belles!

 

Que pensez-vous du magazine "Modellenland "?

Ce magazine est top: qualitatif, diversifié et l'équipe bien sympa!

 

www.priscilla-delay.book.fr

Facebook: Priscilla Pro Delay