Interviews  / Stories

Interview: Photographer André Paape (Belgium)

Parlez-moi de vous

Photographe pro depuis près de 35 ans, j’ai voyage à travers le monde pour capturer la beauté de tous ces moments. Basé à Bruxelles depuis 2009, après 15 ans en Amérique Latine et aux Caraïbes, j’ai repris mon propre studio !

 

Comment et quand avez-vous commencé la photographie?

Cela remonte à mes 18 ans avec mes études d’abord de publicité puis de photographie. Mon bagage de départ venait de la technique argentique. Puis peu à peu en digital. J’ai collaboré avec quelques magazines féminins essentiellement en mode, mais également en packaging.

 

Quel est votre but dans la photographie ?

Mon but essential était d’en faire une source de revenus, comme tout le monde! Aujourd’hui, je privilégie toujours cette idée, bien que je commence à finaliser des projets personnels avec expositions à la clé. Egalement un retour vers l’argentique, qui reste gravé en moi.

 

Que représente pour vous la photographie ?

Ma raison d’être et de vivre. Après toutes ces années je reste amoureux de mon métier et continue à découvrir de nouvelles perspectives au niveau conceptuel. Cela reste aussi un atelier polyvalent qui permet vraiment de concrétiser toutes ces idées qui me passent par la tête.

 

Comment votre travail ce différencie-t-il  des autres?

Avec cette fameuse formation argentique, j’accorde énormément d’attention à la qualité de mes lumières, du choix et montage de mes décors, et des résultats directs dans lesquels la retouche intervient de très peu à pas du tout! J’aime le travail naturel !

 

Où puisez-vous votre inspiration?

Dans la vie de tous les jours, il suffit de regarder autour de soi ( pas seulement voir) , des milliers d’idées inspirantes sont au coin de la rue, trainer dans les magasins, dans les villes d’autres pays, … Il n’y a pas de limites.

 

Est ce que vous préparez vos images à l'avance?

Oui, c’est une lente “fermentation” faite de toutes ces images et impressions journalières qui s’accumulent, s’emboitent et s’accordent!

 

Travaillez- vous vos photos et décrivez  votre travail de post production?

Comme je l’ai dit plus haut, j’évite au maximum l’obligation de recourir à la retouche, sauf celle absolument nécessaire d’un niveau esthétique ( défauts de peau, fond trop court, …). Par contre si le concept n’est pas réalisable en une fois, j’y ai recours, mais ce n’est plus de la retouche mais de la recréation d’image. Un peu à l’idée d’une illustration.

 

Quel est votre préférence  location ou studio?

Je privilégie le studio. Raison pour laquelle j’en ai acquis un. Mais 15% de ma production est en extérieur et surtout en déplacement hors frontières.

 

Quels sont les endroits et les sujets qui vous interpellent le plus?

Très éclectique dans mes choix. Avant tout je recherche la beauté et une certaine élégance quelque soit le sujet, personnages, paysages, photo de rue, tranche de vie,… Je déteste la vulgarité sous toutes ses formes !

 

Qu'est ce que vous voudriez absolument photographier ?

Le Japon ! Et j’ai l’intention d’y voyager un mois entier et quête de beauté.

 

Quelle est la chose la plus importante que vous avez appris au fil des ans?

Travailler, travailler et encore travailler. Ne jamais céder à la facilité. S’imposer sans arrêt des défis. Se remettre en question en permanence !

 

Quels sont vos projets futurs ou à court terme?

Je ne peux vous répondre, les projets  sont ce qu’ils sont. Je n’en parle qu’une fois réalisés !

J’en développe trois de longue haleine pour l’instant qui me prendront toute l’année.

 

Que recherchez - vous  des modèles  avec qui vous travaillez ?

Du professionnalisme et de l’élégance essentiellement.

 

Que pensez-vous de notre nouveau magazine?

Très belle revue, bien mise en page. Assez différenciée dans les articles. C’est le graphiste qui parle ;-)

 

Avez - vous encore un message pour les modèles?

Travailler, travailler et travailler. Ne jamais céder à la facilité. S’imposer sans arrêt des défis !

C’est valable pour tout le monde quelque soit son métier ou sa passion

 

www.facebook.com/andrepaapephotographer