Interviews  / Stories

Photographer Lionel Le Biollay (France)

Parlez-moi de vous
Je suis photographe amateur, je vis à Chambéry en Savoie, dans les Alpes.


Comment et quand avez-vous commencé la photographie?
J’ai toujours aimé la photo, je me souviens que j’achetais des magazines de photos étant jeune. J’ai commencé la photo grâce au grand père de ma femme qui était photographe de paysage et dont les travaux étaient publiés dans les livres de voyages des grandes maisons d’éditions. C’est lui qui m’a donné mon premier appareil photo (un Nikon FE) que j’ai toujours. Comme il voulait que j’apprenne les bases, mon premier boitier était très simple, pas d’autofocus, pas de mesure matricielle de la lumière. Mes premières photos étaient assez simple, j’ai commencé par faire du paysage, des photos de d’architecture, mais j’avais envie d’essayer autre chose et je me suis tourné vers le portrait. J’ai tout de suite aimé photographier des personnes, et maintenant je ne fais plus de paysage (ou très rarement). Rapidement, j’ai eu envie de faire des images plus précises, je voulais m’essayer à la photo studio. Je me suis bricolé un petit studio très simple avec une seule source de lumière et un tissu pour le fond. Naturellement il
me fallait des modèles et les premières, je les aient trouvées dans mon entourage familial. Par la suite, des amies ont bien voulues se prêter au jeu et le cercle s’est ainsi élargi peu à peu. Grâce à internet, j’ai pu commencer à montrer mes travaux sur un flickr puis sur facebook, et ainsi trouver de nouvelles modèles.


Quel est votre but dans la photographie ?
L’aspect expérimental me plaît beaucoup en photographie, j’aime essayer des choses ; des nouvelles techniques, des nouvelles lumières mais aussi explorer des styles différents (portrait, mode, glamour, swimwear, lingerie …). Mais la technique n’est pas tout, j’aime aussi faire des photos qui racontent quelque-chose. Faire ressortir un regard, une intention, un sentiment. Une photo doit, selon moi, exprimer quelque-chose ou susciter une réaction, une émotion.


Que représente pour vous la photographie ?
C’est une passion.


Comment votre travail se différencie-t-il des autres?
J’aime faire ressortir la personnalité de mes modèles, photographier ce qu’elle sont et mettre en valeurs leurs forces ou leurs fragilités, cela apporte de l’épaisseur à l’image. Le côté relationnel est important pour moi. Il faut que les modèles se sentent en confiance et avant une séance je préfère toujours discuter avec elles, pour les connaître et aussi pour expliquer ma démarche et ma façon de travailler.


Où puisez-vous votre inspiration?
J’ai plusieurs sources d’inspiration. J’ai lu pas mal de livre photo ; je puise aussi dans les magazines de mode ou encore sur 500px. J’ai quelques photographes que je suis sur internet, je regarde ce qu’ils font, j’essaye de comprendre leur démarche. Parfois, c’est une simple affiche dans une vitrine qui m’interpelle. Ma femme me donne également beaucoup d’idées que je met ensuite en oeuvre avec mes modèles. Elle a d’ailleurs une grande importance dans certains projets que ce soit pour le stylisme, les accessoires ou les idées de mise en scènes.


Est ce que vous préparez vos images à l'avance?
Je prépare beaucoup mes images à l’avance, très souvent en discutant avec la modèle. Nous nous fixons une direction, avec des idées et des inspirations communes. J’aime bien la notion de collaboration, il faut qu’il y est un échange, une interaction, une construction.
Cependant si ce que nous avions prévu ne fonctionne pas, j’essaye autre chose. Il m’arrive, au cours d’une séance photo, de sortir du cadre parce que des nouvelles idées apparaissent. Je me laisse une certaine liberté, c’est parfois lors de ces moments inattendus, que les meilleures photos se font.


Travaillez- vous vos photos et décrivez votre travail de post production?
Je n’aime pas passer trop de temps en post production, moins je passe de temps dessus, plus je suis content. Je travail beaucoup avec Lightroom et un tout petit peu sous affinity photo.


Quel est votre préférence location ou studio?
Je n’ai pas réellement de préférence. Pendant longtemps, je n’ai fait que du studio. Le studio présente l’avantage de ne pas être tributaire de la météo, du manque de lumière, du froid …. Maintenant, j’essaye d’utiliser plus de lumière naturelle mais aussi des intérieurs, des endroits abandonnés…


Quels sont les endroits et les sujets qui vous interpellent le plus?
J’aime beaucoup les images de déserts, et les photos de mode réalisées dans des décors naturels de ce genre, donnent souvent des images à couper le souffle.


Quelle est la chose la plus importante que vous avez appris au fil des ans?
Je crois que j’ai appris à utiliser tout ce qui peut apparaître de prime abord, comme une contrainte ou un problème. Faire de ce qui peut sembler être une source d'échec, un point de départ.


Quels sont vos projets futurs ou à court terme?
A court terme, je suis entrain de terminer mon book papier avec mes meilleures photos. J’ai également plein d’idées de nouvelles photos en tête et la liste serait longue. J’ai notamment l’envie d’essayer de faire des photos plus ‘rock’, décalées voire provocantes. J’aimerai également faire des photos avec de belles mises en scène, mais cela demande beaucoup beaucoup de temps. J’aimerai aussi approfondir certains thèmes, en gardant un axe constant et pourquoi pas faire une exposition.


Que recherchez-vous des modèles avec qui vous travaillez ?
Les critères le plus important que je recherche sont : de la spontanéité, du caractère et de l’expression. Je n’ai pas de critères physiques précis.


Que pensez-vous de notre nouveau magazine?
Je ne connaissais pas ce magazine avant que deux modèles me demandent l’autorisation de publier mes photos pour leurs interviews. Je trouve l’idée intéressante, cela permet de découvrir des photographes et des modèles.


Avez - vous encore un message pour les modèles?
Cette interview me donne l’opportunité de remercier toutes les modèles avec qui j’ai collaboré et qui m’ont fait confiance. Je leur en suis très reconnaissant. Toutes m’ont apporté quelque chose, et chaque séance a été enrichissante. Un grand merci à elles. votre site web, facebook


https://www.facebook.com/Lionel-Le-Biollay-La-page-428384960530205/