Interviews  / Stories

Interview: Photographer Lys Tiger (France)

Parlez-moi de vous...

Je suis Lys, femme photographe, sans age et sans visage. Mon travail parle beaucoup mieux de moi que je ne saurais le faire.

 

Quand et comment avez-vous commencé la photographie?

Il y a environ 3 ans et demi, j'ai acheté mon premier boitier (numérique), et j'ai sauté dans le vide! Je n'ai suivi aucune école, j'ai appris par moi-même, en observant, en écoutant, en travaillant.

 

Quel est votre but dans la photographie?

Me dévoiler au travers de mon art, exprimer ce que je ne sais dire autrement. Révéler mes failles, mes peurs, mes faiblesses. Mes obsessions, mes errances, mes jubilations... et marquer mon passage ici bas.

 

Que représente pour vous la photographie?

Un exutoire, un formidable et infini moyen d'expression.

 

Comment votre travail se différencie-t-il des autres?

Mon travail me ressemble, reflète ce que je suis, mes paradoxes et mes zones d'ombres, ma vision du beau et du sensible... Étant une part de moi, qui suis par définition unique, mon travail en ce sens est forcément différent de celui d'un autre. ;)

 

Où puisez-vous votre inspiration?

Dans tout ce qui m'entoure, et en moi-même. De perceptions, de sensations, d'émotions. De toute chose qui me touche ou me traverse.

 

Préparez-vous vos images à l'avance?

J'ai des projets assez précis que je réalise en suivant une trame de base, et qui évoluent en fonction de la personnalité du modele, de l'atmosphère ambiante, de l'âme du lieu, de mon état d'esprit du moment. Et puis il y a les improvisations de dernière minutes qui donnent parfois naissance à de belles et fortes images dont je n'avais rien prévu.

L'imprévisible a de toutes façons une part essentielle et précieuse dans cette alchimie mystérieuse. Dans ces moments rares, j'aime et accepte volontiers de perdre le contrôle...

 

Travaillez-vous vos photos et décrivez votre travail de post production:

Le traitement de l'image est pour moi toute aussi important que la prise de vue en elle-même, c'est lui qui marque et imprègne l'image finale de ma sensibilité.

Je tends à restituer ce que j'avais en tête lors de la capture, cette atmosphère troublante et fascinante, celle-là même qui m'exhalte.

Mon travail de retouche est donc essentiellement basé sur l'exploration d'une certaine noirceur, chaude, puissante.

Sur le corps à proprement parlé, hormis quelques minimes imperfections inesthétiques, je ne touche à rien. J'aime les "défauts", que je trouve touchants, j'aime les plis, les poils, la sueur, les stries, les traces de la vie...

 

Quelle est votre préférence, location ou studio?

Je ne fais jamais de studio, j'ai besoin de m'imprégner d'un lieu, tel qu'il soit, de sentir ses vibrations.

L'extérieur est infini de possibilité, j'aime la nature, son essence, ses parfums, et m'y sens profondément bien.

Mais j'aime aussi viscéralement la ville et son mouvement, m'inspirer de sa structure, de son histoire, de son écho, de ses battements.

 

Les endroits et sujets qui m'interpellent?

J'ai déjà parlé des lieux plus haut, je suis surtout sensible aux atmosphères, tout lieu peut donc m'intéresser si j'y sens une connexion.

Oui je dois être un peu mystique... ;)

Les sujets pour lesquels j'éprouve de l'interet peuvent être multiples et très variés. Concernant ceux pouvant avoir attrait à la photographie je dirais, dans le désordre, la complexité des rapports humains, le langage du corps, les textures, les contrastes, les tensions, l'abstraction (...)

 

Ce que vous voudriez absolument photographier?

Les idées fusent en permanence, mais ce que j'aimerais vraiment réaliser, c'est cette image qui toucherait chacun, moi la première, de manière différente bien sûr, mais qu'elle ne laisse personne indifférent.

 

La chose la plus importante que j'ai appris au fil des ans?

Que tout ne s'apprend pas. La créativité, l'originalité (dans le sens singulier, personnel), cette inclination à la beauté qui fait qu'on la percoit et retranscrit différemment des autres, ne s'apprend pas.

Le regard s'exerce, s'affine, mais c'est d'abord l'inconscient qui dicte/influe nos choix.

 

Quels sont vos projets futurs à court et long terme?

Avancer encore et toujours, vers l'émotion. Expérimenter de nouvelles techniques, m'aventurer en terre inconnue, et vibrer.

 

Que recherchez-vous des modèles avec qui vous travaillez?

Je fonctionne au feeling, à l'instinct.

J'aime les personnalités fortes, celles qui n'ont pas peur de se mettre en danger, de se dépasser, de s'abandonner.

Le lâcher prise est crucial.

J'aime les femmes vivantes, habitées, expressives, avec un grain certain de folie!

 

Que pensez vous de notre nouveau magazine?

Je ne connaissais pas l'ancien mais celui-ci me semble très bien. ;)

Découvrir ou redécouvrir de nouveaux artistes est toujours interressant.

 

Avez vous encore un message pour les modèles?

Il paraît que je fais peur...

Ceux qui me connaissent pourraient vous dire qu'il ne faut pas s'arrêter à la première impression!

Et un grand merci sincère à toutes les modèles avec qui j'ai eu la chance de travailler, qui me font confiance et me suivent dans mes délires...

Je ne serais rien sans vous!  :)

 

https://www.facebook.com/LysTigerIII