Interviews  / Stories

Interview: Photographer Will Anderson (Belgium)

Parlez-moi de vous

Je m’appelle Will photographe de 29 ans ayant grandi à Louvain-la-Neuve et cherchant à se faire une place dans monde de la photographie,  Je suis quelqu’un de passionné quand j’aime quelque chose je le fais à fond, je suis un rêveur ayant les pieds sur terre car je sais que rien de ce que l’on souhaite ne se fait sans une réelle détermination et dévotion dans son travail, à coté de cela je ne passe pas une seule journée sans rigoler et j’essaie de profiter au maximum de la vie.

 

Comment et quand avez-vous commencé la photographie?

J’ai toujours préféré être celui qui prenait les photos sauf quand c’était pour faire le guignol dessus,  cela à commencé à mes 15 ans avec le compact de mon père avec lequel je prenais tout et n’importe quoi en photo,
en 2013 j’ai acheté mon premier reflex Nikon D3100 et un 50mm et c’est la que j’y ai porté un réel intérêt ,  mais c’est en 2015 après avoir vu les photos de David Olkarny dont je suivais le travail depuis 2 ans que j’ai décidé de me lancer en tant que photographe, ayant fini mon contrat d’éducateur j’ai décidé de me lancer pleinement dans cette passion car je sentais que malgré la difficulté d’en vivre, c’était ce qui me faisait vraiment vibrer dans la vie.

 

Quel est votre but dans la photographie ?

Au départ cela était de sublimer ce que je voyais que ce soit des gens, des lieux ou des objets, c’est toujours le cas mais maintenant mon but est communiquer l’émotion que j’ai ressenti au moment de prendre la photo.

 

Que représente pour vous la photographie ?

Ce que représente la photo pour moi c’est, comme dit précédemment, l’émotion. Regarder une photo et ressentir ce qu’elle transmet que ce soit la joie, la tristesse, la colère.Et c’est aussi une trace visuelle des moments de notre vie qui montre notre évolution dans celle-ci.

 

Comment votre travail ce différencie-t-il  des autres?

Ce que je recherche avant tout c’est définir une intention dans chacune de mes photos ce qui n’est pas chose aisée mais quand on vient me dire qu’en voyantcertaines photos on ressent l’intention que j’ai voulu faire passer c’est là que je sais que ma photo est réussie et c’est en ça que je pense me différencier des autres.

 

Où puisez-vous votre inspiration?

Dans la vie de tous les jours, que ce soit avec mes amis, ma famille, dans la rue ou en voyage, ensuite je regarde beaucoup de films et je suis aussi influencé par les pubs (surtout de parfum), et pour finir par les autres photographes en apprenant de part leur travail et leur vision de la photo.

 

Est ce que vous préparez vos images à l'avance?

La plupart du temps, les seules préparations, quand je ne travaille pas pour un client, ce sont le lieu et le model, le reste se crée au moment du shooting, mais pour cette années j’ai plusieurs projets en préparation.

 

Travaillez- vous vos photos et décrivez votre travail de post production?

Oui, je travaille principalement avec Lightroom et Photoshop, sur un shooting de 500 photos la première chose que je fais est un tri, étant très exigeant avec moi-même je peux me retrouver avec 50 photos que je trouve bien et 5 que je publierai, ce qui frustre parfois certains modèles.
Après la sélection je travaille sur mes photos en faisant les ajustements de bases tels que la luminosité, le cadrage, le contraste etc. Ensuite vient la retouche de détail comme la mise en valeur des yeux, le gommage des cheveux ou des boutons trop présent et en dernier je travaille la colorimétrie afin d’apporter une ambiance, j’adore les couleurs et j’aime faire ressortir celle qui domine sur la photo, en ce moment je suis de plus en plus séduit par le noir et blanc et surtout le coté monochrome avec un léger ‘’cut ‘’ sur les nuances pour donner un effet vintage.

 

Quel est votre préférence  location ou studio?

Je shoote exclusivement en extérieur, ayant fait un peu de studio, malgré le contrôle qu’on a sur la lumière et la qualité qu’on peut atteindre, le studio ne m’inspire pas plus que cela. La lumière naturelle surtout celle de début et de fin de journée est ce qui m’inspire tout comme le lieu où je me trouve, pouvoir jouer sur le contre-jour,trouver la texture d’un mur ou avoir un flou d’arrière plan spécifique est quelque chose que l’on peut difficilement avoir en studio.

 

Quels sont les endroits et les sujets qui vous interpellent le plus?

Concernant les lieux ce qui m’interpelle le plus, je suis autant séduit par la mer que par la montagne, j’adore aussi les petites ruelles pittoresque des vielles villes et je ne me lasse pas des endroits vallonnés qui laissent apparaitre leurs courbes au levé du soleil, concernant les sujets ce sont les enfants qui m’interpellent le plus étant un grand enfant j’adore cette sincérité qui se dégage, la spontanéité et l’amusement quand on interagit avec eux.

 

Qu'est ce que vous voudriez absolument photographier ?

La Nouvelle-Zélande et ses lieux sauvages ainsi que les parcs naturels du canada pour commencer, ensuite il y a encore beaucoup de chose que je souhaite photographier fonctionnant au feeling cela je peux passer du coq à l’âne du moment que cela me parle.

 

Quelle est la chose la plus importante que vous avez appris au fil des ans?

J’ai appris que la vie est trop courte et qu’il faut oser réaliser ses rêves, créer son bonheur en faisant ce que l’on aime.

 

Quels sont vos projets futurs ou à court terme?

À court terme j’ai des projets photos à réaliser qui sortent de ce que j’ai fait jusqu’à maintenant, je me suis aussi lancer dans le reportage mariage, les bébés, la famille, et les couples, de nouveaux défis que j’ai hâte de relever, mon projet futur est de voyager et d’immortaliser chaque recoin  de notre monde.

 

Que recherchez - vousdes modèlesavec qui vous travaillez ?

L’authenticité, le naturelle et la capacité à faire passer des émotions.

 

Que pensez-vous de notre nouveau magazine?

Votre magazine est une excellente initiative qui m’a permis de découvrir des photographes talentueux que je n’aurais peut être pas découvert en dehors de celui-ci ainsi que de voir ce qui les inspire dans cette passion qu’est la photo.

 

Quels sont vos projets futurs ou à court terme?

Pour les débutantes surtout, c’est de ne pas se mettre la pression, s’amuser sur le shooting, profiter du moment, le coté naturelle et authentique ressortira sur les photos.

 

www.will-anderson.be Facebook : Will anderson photography